Nord-Kivu: des hommes armés tuent deux personnes à Rutshuru

Des enfants de Rutshuru (Nord-Kivu) après que les FARDC ont libéré ce territoire de l’occupation des rebelles du M23 (Mercredi 13 novembre 2013).

Le territoire de Rutshuru fait face à un regain de l’insécurité. Deux hommes ont été tués par balle par des hommes en armes non encore identités la nuit de samedi à dimanche 16 novembre à Kiwanja et  à Kisharo. Trois autres personnes ont été enlevées dans les escarpements  entre la station de Rwindi et Kanyabayonga. La société civile du Nord-Kivu appelle les autorités à plus de vigilance. 

Selon des sources concordantes, la première victime serait un habitant de Kisharo, à environ 30 km à l’Est de Kiwanja, dans le groupement de Binza. Et la seconde, un tenancier de pharmacie dans la cité de Kiwanja.

Des hommes armés ont abattu ce dernier d’une balle vers 5h du matin au moment où la victime sortait de la maison pour aller aux toilettes. Les assaillants ont, par la suite, pris le large sans rien emporter.

Toujours selon les mêmes sources, un véhicule de marque Fuso en provenance de Goma pour Kirumba  a été braqué et pillé par 14 hommes armés vendredi dernier dans les escarpements entre la station de Rwindi et Kanyabayonga.

Après le pillage, les assaillants ont enlevé trois personnes. Il s’agit du chauffeur et son aide, plus un passager.  Jusqu’à ce dimanche matin, personne ne savait où se trouvent ces personnes. De leur coté, d’après des sources locales, les  ravisseurs exigeraient une rançon de 7 000 dollars américains pour relâcher les otages.

La coordination de la société civile du Nord-Kivu dénonce cette insécurité récurrente. Une fois de plus, elle plaide pour une réaction urgente des autorités compétentes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner