Ituri : les étudiants de l'université de Bunia dénoncent la disparition de leur camarade

Les cendres d’une paillote de la maison des Nations unies incendiée à Bunia lors des manifestations contre la chute de Goma le 20 novembre (Photo Sylvain Liechti)

Les cours ont été perturbés le matin du vendredi 21 novembre à l’Université de Bunia, en Ituri (Province Orientale). Les étudiants manifestaient pour dénoncer la disparition depuis deux jours de leur camarade, Yvonne Bamanyisa. Ils ont brûlé des pneus devant leur institution, située sur la principale artère de la ville, perturbant ainsi la circulation sur le boulevard de Libération et entraînant la fermeture de plusieurs commerces à proximité.

La police est intervenue pour disperser les étudiants, sans tirer un seul coup de feu. Cependant, un des policiers a été blessé par les projectiles lancés par les manifestants.

C’est depuis 7 heures du matin que les manifestants avaient brûlé des pneus à l’entrée principale de l’Unibu.

Ils protestaient contre ce qu’ils qualifient de laxysme des autorités après la disparition de l’étudiante de 1er graduat en droit.

Un important dispositif de sécurité a été déployé sur place, sous le commandement du lieutenant-colonel Israël Kantu, commandant de la police en Ituri.

Ce dernier a tenté, en vain, de convaincre les étudiants de libérer le passage. Ces derniers ont visé les policiers avec des pierres.

Un des policiers a été touché à la tête puis acheminé à l’hôpital. La police anti-émeute a ensuite investi le campus et en a chassé tous les manifestants, puis a continué de les empêcher de se regrouper dans d’autres sites dans la ville.

La circulation a été rétablie. Le lieutenant-colonel Israël Kantu a indiqué que le dispositif sécuritaire restera dans l’enceinte de l’Unibu jusqu’à nouvel ordre.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kisangani : des étudiants protestent contre des coupures intempestives du courant électrique

Katanga: l’Université de Malemba Nkulu peine à fonctionner

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner