Lubumbashi : 2 morts lors des incidents du match Lupopo-Sanga Balende (officiel)

La bagarre des supporteurs pendant le match le 28/04/2013 au stade des Martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les autorités de la ville de Lubumbashi ont annoncé lundi 24 novembre que les incidents qui ont émaillé, la veille, la fin du match de la 6ejournée du championnat national de football entre Lupopo et Sanga Balende (0-1) ont fait deux morts et plusieurs blessés. Les supporters de deux clubs se sont jeté des projectiles dans les gradins avant que la police n’intervienne à coups de gaz lacrymogènes.

A (re) Lire: Division I : Lupopo battu par Sanga Balende (0-1)

Des témoins rapportent que la tension était grande dans les gradins où les supporters s’invectiver alors que le match se déroulait encore avant qu’ils ne commencent à se lancer des projectiles.

A quelques minutes de la fin de la rencontre, les policiers qui étaient dans la zone neutre se sont déployés vers le pourtour des supporters de Lupopo dont l’équipe recevait son adversaire du jour.

Les agents de l’ordre ont été la cible des projectiles. Ils se seraient également mis, à leur tour, à lancer des projectiles aux supporters, selon des témoins de cette scène. Certains policiers ont été blessés.

Aussitôt le match terminé, les policiers ont fait usage des gaz lacrymogènes pour évacuer le public du stade Kibasa Maliba.

Certaines sources indiquent que les policiers ont pourchassé certains supporters à l’extérieur du stade. C’est là que deux supporters ont été tués par balles. Une personne a également été blessée, une autre poignardée à la tête.

Les blessés sont pris en charge par la mairie de Lubumbashi, indiquent les autorités.

Ce lundi dans la matinée, le maire de la ville a convoqué  une réunion sur ces incidents.

Au cours de cette réunion, les dirigeants de Lupopo ont imputé toute la responsabilité aux éléments de la police. Ils contestent le bilan officiel et indiquent que d’autres corps ont été transportés par la police vers une destination inconnue.

Les responsables de la police estiment pour leur part que les policiers ont fait leur travail. S’il y a eu des dérapages, soulignent-ils, leurs auteurs répondront de leurs actes.​

Dans un communiqué parvenu lundi 24 novembre à Radio Okapi, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Baudouin Banza Mukalay a déploré et condamné les actes de vandalisme perpétrés au stade Kibasa.

En attendant les conclusions de l’enquête, le ministre demande à la Ligue nationale de football (Linafoot) de recourir à toutes les dispositions règlementaires pour éviter que pareille situation ne se reproduise.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Les Léopards en club

Fabrice Nsakala - Victoire
Alanyaspor 4-1 Gençlerbirligi
Super Lig - 01/10/2017
Wilfred Moke Abro - Match nul
Konyaspor 1-1 Yeni Malatyaspor
Super Lig - 01/10/2017
1 but
Wilfred Moke Abro n'a pas joué le match
Joel Kiassumbua - Défaite
FC Lugano 0-3 FC Zurich
Super League - 01/10/2017
Joel Kiassumbua n'a pas joué le match
Kevin Mbabu Melingo - Victoire
BSC Young Boys 6-1 St. Gallen
Super League - 01/10/2017
1 but 1 passe décisive
Junior Kabananga Kalonji - Match nul
Astana 1-1 Tobol
Premier League - 01/10/2017

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)