Beni: témoignage d’une ex-otage des ADF

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Une fillette âgée de douze ans, ex-otage des rebelles ougandais des ADF, est arrivée dimanche 14 décembre à Kinshasa. Le gouvernement congolais veut la protéger. Elle vivait à Beni dans le Nord-Kivu lorsqu’elle a été kidnappée par ces combattants ougandais en 2011. Elle était alors âgée de 8 ans.

Elle a été libérée en août dernier par les FARDC lors de leurs opérations contre les ADF à Eringeti.

Sous couvert d’anonymat, elle a raconté à Radio Okapi son kidnapping et sa vie pendant sa captivité.

Voici son témoignage :

« Nous nous sommes rendus au champs pour chercher la nourriture. Et là les ADF/Nalu nous ont prises de force et nous a emmenées à la forêt de Madina. Arrivées là-bas, ils nous ont exigées de puiser de l’eau pour eux, de couper le bois et à la fin de tout cela, ils nous ont confiées de force à certains hommes comme femmes. Mon mari était le chef des ADF. Son nom, c’est Jamiri Mukuru. Je demande à ce qu’on puisse faire tout pour libérer nos amies qui sont restées là-bas. Elles sont nombreuses. »

Les rebelles des ADF sont responsables de nombreuses exactions contre les populations civiles dans le territoire de Beni. Ils sont notamment accusés des plusieurs enlèvements des civils. Ils seraient également responsables des massacres de plusieurs dizaines de personnes depuis deux mois.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner