Kasaï-Occidental: controverse autour d'une motion contre le gouverneur Kande

Siège de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental à Kananga.

La tension a été vive, vendredi 19 décembre, à Kananga, chef-lieu du Kasaï-Occidental. A la base, les rumeurs sur une éventuelle motion de défiance contre le gouverneur de la province, Alex Kande Mupompa. A ce moment, un seul sujet était inscrit à la plénière de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Occidental : le budget provincial 2015.

Certains députés provinciaux de l’opposition soutiennent que de nombreux députés ont signé cette motion à la résidence du président de l’Assemblée provinciale, Omer Mijimbu.

La députée provinciale Josée Djengo parle d’une motion de défiance contre la gouverneur Alex Kande initiée par le président de l’Assemblée provinciale, Omer Mijimbu, et qui n’a pas abouti :

«Mercredi à 18 heures, nous avons appris qu’il y avait une réunion chez le président de l’Assemblée provinciale. Et moi-même je suis passée par-là, j’ai trouvé beaucoup de députés qu’il avait appelés

Sur les trente élus convoqués, selon la même source, vingt-cinq ont apposé leurs signatures. «Les cinq autres ont refusé de signer. Ils ont dit : ‘nous ne signons pas cette motion puisque nous ne voyons pas ce que le gouverneur a fait [de mal]», a précisé Josée Djengo.

Le lendemain, selon elle,  le président de l’Assemblée provinciale «semblait dire au gens  que c’étaient les autorités de Kinshasa qui avaient autorisé la signature de cette motion».

Quand les députés provinciaux se sont rendu compte que c’était du mensonge, a poursuivi Josée Djengo, ils ont commencé à retirer leurs signatures.

Motion non officielle

Pour sa part, le député provincial de l’«opposition modérée» Ibrahim Mujanyi estime qu’aussi longtemps qu’une motion, si elle existe, n’est pas déposée au bureau de l’Assemblée provinciale, elle  n’est pas officielle.

Quand on fait une motion pareille, on informe le bureau et le bureau à son tour informe la plénière et puis signifie l’intéressé. Mais nous n’avons pas vu cela à l’Assemblée. Je ne peux pas dire qu’il y a eu motion ou pas», a-t-il expliqué.

Selon lui, Omer Mijimbu étant fondateur d’un parti membre de la Majorité présidentielle est libre  de réunir ses membres quand il veut.

Cette situation a créé une tension dans la ville de Kananga. Un groupe de femmes a même marché pour dire ‘Non’ à ce qu’elle considèrent comme une énième tentative d’éjection du numéro un de la province du Kasaï-Occidental.

Lire aussi: Kasaï-Occidental:le gouverneur Alex Kande prend officiellement ses fonctions

Candidat indépendant, Alex Kande Mupompa avait été élu gouverneur de la province du Kasaï-Occidental, le 13 décembre 2012,  avec 44 voix sur les 47 votants, soit 93% de suffrage exprimé. Les trois autres voix ont été respectivement remportées par Mamie Ngalula Kalala, Dieudonné Nkishi Kazadi et Valérie Ntolo Kalonge.

A ce poste, il avait succédé au gouverneur Hubert Kabasu Babu, accusé de mauvaise gestion des finances de la province.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner