Nord-Kivu: les FARDC ont capturé 8 présumés rebelles ADF à Beni

La ville de Beni au Nord-Kivu. Radio Okapi/Ph.Martial Papy Mukeba.

Un présumé rebelle ougandais des ADF a été tué et huit autres capturés, dans la nuit du vendredi 19 décembre, à l’issue d’un échange des tirs avec les Forces armées de la RDC (FARDC), à Beni, ville située plus de 300 km au Nord de Goma (Nord-Kivu). Selon le porte-parole militaire de l’opération Sokola, colonel Célestin Ngeleka, un autre assaillant a été blessé après que ces rebelles ougandais ont attaqué la prison centrale de Kangwayi et l’auditorat pour libérer certains ougandais détenus par les FARDC.

La même source indique que ces rebelles ougandais avaient assiégé la ville de Beni mais ils ont été mis en déroute grâce à la vigilance des FARDC qui, selon lui, contrôlent la situation sur terrain.

«Ils voulaient libérer les leurs qui se trouveraient au niveau de l’auditorat ainsi qu’à la prison centrale de Kangwayi. Heureusement grâce à la vigilance des vaillants FARDC, les assaillants ont été maîtrisés. Pour le moment le bilan est de 8 capturés ,1 mort et 1 blessé», a affirmé le colonel Célestin Ngeleka.

Il indique par ailleurs que l’ennemi potentiel dans ce territoire reste l’ADF.

«Après investigation et le travail des services de sécurité vous aurez plus des détails. La situation est calme et sous contrôle », a assuré le porte-parole militaire de l’opération Sokola.

Le commandement de cette opération demande aux habitants de Beni d’être calme et de vaquer paisiblement à leurs activités quotidiennes.

De son côté, le maire de Beni , Nyonyi Bwanakawa, annonce que les assaillants capturés seront, dès le lundi prochain, jugés en procédure de flagrance devant le tribunal militaire de garnison de Beni. Nyonyi Bwanakawa parle d’une audience publique à la tribune du 8 mars de la Mairie de Beni.

Les FARDC ont réussi à capturer ces rebelles des ADF au moment où les travaux du dialogue social pour la paix et la sécurité se clôturent ce samedi dans la ville de Beni.

Lire aussi: Beni: les participants au dialogue social déterminés à identifier les auteurs des massacres

Les participants à ce forum débattent sur l’identification de vrais auteurs des massacres des civils dans ce territoire du Nord Kivu. En tout cas, les  avis  des participants divergent jusque-là sur l’identité des auteurs des massacres dans la zone.

Les uns parlent des rebelles ougandais des ADF et les autres pointent le doigt vers des complicités internes au sein de l’armée congolaise.

Les recommandations de ce dialogue seront adressées au gouvernement congolais et à la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner