RDC : Louis-Alphonse Koyagialo inhumé à Kinshasa

Louis Koyagialo, gouverneur de l’Equateur. Radio Okapi/ Ph. Jean Decky

Le gouverneur de l’Equateur, Louis- Alphonse Koyagialo, a été inhumé lundi 22 décembre à Kinshasa. Ses obsèques se sont déroulées au Palais du peuple où plusieurs personnalités, dont le chef de l’Etat, les membres de sa famille, des autorités civiles et amis du défunt sont venus s’incliner devant sa dépouille mortelle. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud le dimanche 14 décembre de suites d’une maladie.

Parmi les personnalités qui ont pris part aux obsèques de Koyagialo, il y avait le député de la Majorité, Henri Thomas Lokondo.

Pour lui, Louis Alphonse Koyagialo était « un grand homme d’Etat ».

Ambiance morose à Mbandaka

Le lendemain de la mort de Koyagialo, le gouverneur intérimaire de l’Equateur, Michel Liyele wa Liyele, avait décrété un deuil provincial. La population, qui attendait beaucoup de cet homme, dit regretter sa mort.

Dans plusieurs villes de Mbandaka, l’ambiance était morose ce lundi. L’administration publique, les banques et les magasins sont restés fermés.

Les marchés et les compagnies d’aviation qui avaient prévu des vols, ainsi que des agences du système des Nations Unies n’ont fonctionné que timidement. Le ciel également, lourd de nuages, n’a pas donné de son soleil habituel toute la matinée.

Aucune cérémonie officielle n’a été organisée à Mbandaka, mais le protocole provincial a invité la population à suivre en direct la retransmission, par la télévision nationale, des obsèques de Louis Daniel Alphonse Koyagialo.

Des veillées mortuaires étaient organisées à la résidence officielle avec la famille biologique.

Au parc Joseph KABILA, c’est la coordination provinciale des étudiants de l’Equateur qui a réuni des jeunes, en collaboration avec le parlement provincial des jeunes.

Apres l’enterrement, un rafraîchissement populaire a eu lieu à la terrasse d’une société brassicole à Mbandaka.

Mais la résidence officielle va encore abriter une dernière veillée d’action de grâce, dans la nuit de ce lundi à mardi prochain, a indiqué le représentant de la famille biologique de Koyagialo.

Avec le décès de Koyagialo, le gouvernement provincial de l’Equateur est réputé démissionnaire, conformément à la constitution de la République. Et d’après l’article 160 de la loi électorale, le vice-gouverneur expédie les affaires courantes. Un nouveau scrutin doit être organisé dans les trente jours par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (101)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)