RDC: Julien Paluku dénonce une «nouvelle forme de terrorisme» au Nord-Kivu

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, interrogé par la presse à Goma (Photo Myriam Asmani)

Le gouverneur de province du Nord-Kivu, Julien  Paluku, a appelé mercredi 31 décembre le gouvernement congolais et la communauté internationale à une  mobilisation tous azimuts pour mettre fin au terrorisme qui s’observe dans le territoire de Beni et qui risque de «constituer une pépinière du terrorisme» dans la région de Grands Lacs. Cet appel est l’un des points saillants de son discours de fin d’année adressé à la population nord-kivutienne, à la veille du nouvel an 2015.

«Cette nouvelle forme de terrorisme qui tend à s’installer au Nord-Kivu mérite, non seulement toute l’attention du gouvernement congolais mais aussi celle de la communauté  internationale pour que des actions concertées soient initiées comme cela est fait contre la LRA, les islamistes, les Boko Haram et contre toute autre terroriste à travers le monde », a déclaré le gouverneur Paluku.

Selon lui, le Nord-Kivu ne mérite donc pas ce silence de la communauté  internationale ; «au regard du développement de la situation sur terrain et des centaines des victimes enregistrées en l’espace de trois mois. »

Durant cette période en effet, des centaines de personnes ont été tuées de manière atroce par des présumés rebelles ougandais des ADF. Les assaillants utilisent parfois des armes blanches pour dépecer leurs victimes.

 «Si contre le virus Ebola , nous apprécions la mobilisation des énergies tant nationales qu’internationales , il est tout autant vrai que la même mobilisation s’observe contre le terrorisme qui fait surface à Beni afin que le Nord-Kivu ne devienne ce trou noire à l’intérieur duquel vont se développer des forces centrifuges et ou centripètes pour déstabiliser la région des Grands Lacs africains », a poursuivi Julien Paluku. 

Le gouverneur du Nord-Kivu a par ailleurs salué la mémoire des victimes de l’insécurité dans sa province, mais aussi des soldats des FARDC et les casques bleus morts au Nord-Kivu, pour la cause de la paix.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner