Katanga : multiples problèmes sanitaires à la prison centrale de Kalemie

La prison de Kalemie au Katanga (Archives).

La prison centrale de Kalemie est confrontée à plusieurs problèmes sanitaires, dont des épidémies de dermatose, de gastrite ou encore de tuberculose parmi les prisonniers. Quatre détenus sont déjà morts dans des causes restées jusque-là floues. La directrice de la maison carcérale appelle les autorités sanitaires locales à initier des visites médicales dans cette prison.

Les prisonniers décédés avaient été condamnés par l’auditorat militaire et le Tribunal de grande instance du Tanganyika.

La directrice de la prison, qui livre cette information, indique que trois prisonniers ont été condamnés pour meurtre et un pour viol. La cause de leur mort n’est toujours pas déterminée.

Cette maison carcérale, dont la capacité d’accueil est de 250 pensionnaires depuis sa réhabilitation, en compte aujourd’hui 555, dont 12 femmes.

Selon l’infirmier responsable de la prison, Lazare Makolovera, cette prison ne dispose pas de locaux où isoler les malades potentiellement contagieux.

Pour sa part, le Procureur de la République près le Parquet de Grande Instance du Tanganyika, Thierry-Benjamin Kayumba, indique que des efforts sont conjugués pour désengorger la prison centrale.

Selon lui, la plupart des prisonniers sont des condamnés à des peines lourdes pour viol et meurtre tandis que d’autres attendent leurs jugements.

Il note en particulier que les fêtes de fin d’année ont déversé beaucoup de prévenus à la prison centrale de Kalemie.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Ituri : 4 jeunes retrouvés morts au cachot du parquet à Bunia

Katanga: 8 détenus se sont évadés de la prison de Kongolo

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner