Ituri : la chute de deux obus crée la panique à Mambasa

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

La chute de deux obus le week-end dernier dans la forêt du territoire de Mambasa, en Ituri (Province Orientale) a causé la panique au sein de la population. Selon l’administrateur de ce territoire, à environ 200 km au sud-ouest de Bunia, ces obus ont détruit les champs des paysans. Le commandant du secteur opérationnel des FARDC en Ituri indique que les militaires sont à pied d’œuvre pour identifier l’origine de ces tirs.

Les deux obus sont tombés près de la route qui mène vers Kisangani. Selon l’administrateur du territoire de Mambasa, aucun dégât humain n’a été enregistré.

Alfred Bongwalanga déplore cependant la destruction de plusieurs hectares de champs des paysans.

Selon lui, les détonations créées par ces obus ont créé une forte panique au sein de la population.

Bien que l’origine des tirs ne soit pas encore clairement identifiée, deux hypothèses se dégagent.

Pour le commandant du secteur opérationnel des FARDC, le général David Rugai Segabo, ces projectiles proviendraient du territoire de Beni voisin, où se déroulent les opérations de traque des rebelles ougandais des ADF.

Il estime que, vue la haute portée de l’arme, ce serait les obus tirés par les FARDC engagées dans l’opération Sokola.

Ce haut officier général indique qu’il est en contact avec son collègue du Nord-Kivu pour tenter d’éviter la répétition d’un tel incident.

De son côté, l’administrateur du territoire de Mambasa attribue ces tirs à des hommes armés non identifiés dont le mouvement est signalé dans la région.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Beni : les FARDC délogent les ADF des camps Pilote et Issa

Province Orientale: le vice-Premier ministre de l’Intérieur évalue la situation sécuritaire

Province Orientale : 5 personnes tuées par des présumés ADF à Magobo

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner