Des députés du Katanga désapprouvent le rattachement de Kolwezi à la province de Lualaba

Une séance de travail en commission des députés élus du Katanga au Palais du Peuple, Kinshasa/RDC le 20/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Une trentaine de députés nationaux élus du Katanga désapprouvent le rattachement de Kolwezi à la future province du Lualaba, qui sera créée à la suite de la loi fixant les limites des provinces. Ce projet de loi a été adopté à l’Assemblée nationale. Si cette loi est promulguée par le chef de l’Etat, elle fera passer le nombre de provinces de la RDC de 11 à 25 en plus de la ville de Kinshasa, comme prévu dans la constitution.  

Mais depuis l’adoption de ce projet de loi à l’Assemblée nationale, certaines personnalités et organisations se sont prononcées au sujet du rattachement de Kolwezi à la future province de Lualaba.

A (re)Lire: Découpage territorial: plaidoyer pour le rattachement de Kolwezi au Haut-Katanga

Dans un mémorandum remis mardi 13 janvier au bureau de l’Assemblée nationale, près de la moitié des députés élus du Katanga réclame la résolution du «contentieux» lié au futur statut juridique de Kolwezi.

«Nous, députés nationaux élus de l’actuelle province du Katanga, attirons l’attention particulière de l’opinion tant nationale qu’internationale sur les conséquences à la fois politique, économique, sociale et culturelle que la province du Katanga et, partant, tout le pays, peuvent connaître à la suite de la mise en œuvre de la loi portant limites des provinces sans avoir au préalable résolu le contentieux du district urbano-rural de Kolwezi », indiquent les députés du Katanga.

Ces élus réclament la mise sur pied d’une commission mixte gouvernement-Assemblée nationale pour «aplanir le différend dans un esprit de totale cohésion nationale.»

Dans le cas contraire, préviennent-ils, «nous, députés élus signataires de ce mémorandum, ne nous sentons pas concernés par le processus enclenché par le projet de loi portant fixation des limites des provinces en RDC

Ces députés promettent d’utiliser «tous les mécanismes constitutionnels pour faire entendre la voix de la majorité du peuple katangais», si leurs revendications ne sont pas entendues.

Lors des débats à l’Assemblée nationale, les discussions sur le futur statut juridique de Kolwezi ont été houleuses. Deux tendances se sont opposées. La première soutenait que Kolwezi fasse partie de la future province de Lualaba.

La seconde souhaitait que le district urbano-rural de Kolwezi soit érigé en province ou alors rattaché à la future province du Katanga Haut-Katanga.

A (re)Lire: Découpage territorial: les députés divisés sur les cas de Kolwezi et Sankuru

L’Assemblée nationale a finalement opté pour le rattachement de Kolwezi à la future province de Lualaba. Outre le Lualaba et le Haut-Katanga, la constitution prévoit que la province actuelle du Katanga devrait également donner naissance aux provinces de Tanganyika et Haut-Lomami.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner