Une bagarre entre militants de l'UDPS et jeunes dissidents du parti dégénère à Mbuji-Mayi

Des partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les activités ont été perturbées mercredi 14 janvier au quartier Simis à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) à la suite d’une bagarre entre les membres de la ligue des jeunes de l’UDPS et des dissidents de ce parti politique. Ces derniers qui ont adhéré il y a peu à un parti de la Majorité présidentielle auraient tenté d’implanter le drapeau de leur nouveau parti devant l’un des lieux de rassemblement de l’UDPS, appelés «Parlement debout».

Des sources de l’UDPS rapportent que les dissidents de la Ligue de jeunes de l’UDPS ont tenté d’implanter le drapeau de leur nouveau parti devant le «Parlement debout» à la hauteur des Etablissements Kemek.

Les jeunes de l’UDPS s’y seraient opposés, entraînant des affrontements entre les deux groupes.

Après ces échauffourées, les dissidents se seraient rendus au domicile du vice-président de la Ligue de jeunes de l’UDPS, Eddy Ntumba, qu’ils auraient pillé.

«On a pillé ma maison. On a emporté des biens. On a cassé des chaises, on a emporté ma valise et ma femme est grièvement blessée. Elle se trouve à l’hôpital. Les enfants sont éparpillés. Je ne sais pas où ils se trouvent», raconte Eddy Ntumba.

Le vice-président de la Ligue de jeunes de l’UDPS demande aux autorités de se saisir de ce dossier, affirmant recevoir beaucoup de menaces.

En représailles, les jeunes de l’UDPS auraient, à leur tour, attaqué à coup de pierres la résidence de l’un des membres du groupe dissident, présumé commanditaire du saccage de la maison d’Eddy Ntumba.

La police est intervenue pour calmer la situation. Plusieurs personnes ont été interpellées.

A la suite de ces incidents, les boutiques, magasins, marchés et autres commerces n’ont pas ouvert. La situation a également perturbé la circulation des personnes et des engins roulant sur l’avenue Odia David.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)