Kinshasa: l'église catholique accuse des mafieux de spolier une de ses concessions

Abbé Donatien Nshole, premier secrétaire général adjoint de la Commission Episcopale Nationale du Congo (CENCO) le 4/03/2013 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’église catholique accuse une bande de mafieux non encore identifiée d’avoir spolié une de ses concessions, située sur l’avenue Ex-24 novembre à côté de la Paroisse Notre-Dame du Congo. Occupée pendant les années par l’Aumônerie militaire du Congo, cette concession a été morcelée en 17 parcelles et vendue à plusieurs personnes.

Des membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) s’y sont rendus jeudi 15 janvier avec les agents de l’ordre pour déguerpir les occupants qui avaient déjà érigé des clôtures pour délimiter leurs parcelles en cassant le bâtiment érigé dans la concession depuis l’époque coloniale.
Sur la clôture de cette concession, il est mentionné «Ecole du Centenaire » mais à l’intérieur plus d’une dizaine d’habitations sont en train d’être érigées alors que l’ancien bâtiment de l’église est en train d’être démoli.
«Nous ne savons pas réellement qui a vendu à tous ces acquéreurs mais ce que nous savons, cette concession appartient à l’église catholique», a témoigné un voisin de la concession.
Pour la Cenco, cette situation prouve à suffisance l’ampleur de la criminalité en RDC.
«Le jour où ils sont venus déloger les sentinelles que nous avons affectés là-bas, ils les ont amenés à l’auditorat [militaire] alors que ce sont des civils. Ils ont mis des officiers militaires là-bas. Heureusement pour nous, les autorités de la Maison militaire de la Présidence, de la Demiap nous  ont aidé à déloger ces brebis galeuses de là», a indiqué le premier secrétaire général-adjoint de la Cenco, Abbé Donatien Shole.
Le prélat catholique se dit indigné et invite la justice congolaise à tout mettre en oeuvre pour démanteler ce réseau de spoliateurs de maisons.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires