RDC : le chef d'Etat-major général de l'armée visite les troupes à Beni

Le chef d’état major des forces armées de la République Démocratique du Congo, Didier Etumba, passant les troupes en revue le 30/06/2014, lors de la célébration de 54em anniversaire de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le chef d’État-major général de l’armée congolaise, général Didier Etumba, séjourne dans la ville de Beni depuis mercredi 28 janvier. Accompagné de plusieurs généraux des Forces armées de la RDC, il a affirmé être venu visiter les troupes déployées dans cette zone qui a connu des massacres des civils entre octobre et novembre 2014. Une opération conjointe FARDC-Monusco y est actuellement menée.

Avant d’arriver à Beni, le chef d’État-major général des FARDC a effectué une visite de quelques heures à Rwindi, une localité située dans le parc national des Virunga, au Sud-ouest de Goma.

Le général Didier Etumba est notamment accompagné du général Dieudonné Amuli, chef d’État-major général adjoint chargé des opérations et des renseignements, du général Prosper Nabiolwa, sous-chef d’État-major chargé des opérations ainsi que du général Delphin Kahimbi, le patron des renseignements au sein de l’armée congolaise.

« Je suis chef d’État-major général des Forces armées. Je vais là où il y a des troupes. Et il y a des troupes ici à Beni », a-t-il déclaré à son arrivée dans la ville, sans en dire davantage sur les raisons de sa visite.

Mais selon certaines sources militaires, la mission du chef d’État-major général des FARDC à Beni se fait en prévision du lancement prochain des opérations militaires contre les rebelles rwandais des FDLR.

Interrogé à ce sujet, le général Didier Etumba a répondu de façon laconique : «Vous serez informés en temps opportun.»

Le chef d’État-major général de l’armée congolaise séjourne à Beni pendant que les FARDC et la Monusco poursuivent les opérations conjointes contre les rebelles ougandais des ADF actifs dans la zone. Ces combattants sont accusés d’être responsables des massacres commis contre des civils dans le territoire de Beni. Entre octobre et novembre 2014, la société civile locale a enregistré 250 personnes tuées par des présumés ADF.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)