RDC : des militants du parti Envol réclament l’enrôlement des nouveaux électeurs

Des jeunes dans un véhicule ce 8/05/2011 sur une des avenues principale de Kinshasa, lors de la campagne d’enrôlement organisée par la CENI. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président de la Ligue des jeunes de l’Envol, José Kadima, demande à la Commission électorale nationale indépendante d’inscrire l’enrôlement des jeunes de 18 à 22 ans dans son calendrier global. Au cours d’un échange de vœux samedi 31 janvier entre les jeunes de ce parti de l’opposition cher au député national Delly Sesanga, José Kadima a estimé que les jeunes qui avaient moins de 18 ans lors des élections de 2011 doivent être pris en compte pour les prochaines élections.Tous les articles

Selon lui, le dernier enrôlement d’électeurs a eu lieu en 2010.

«Il est possible qu’à cette allure, on puisse passer aux élections sans que les jeunes compris entre 18 et 22 ans soient identifiés et enrôlés. La ligue des jeunes Envol estime que, au regard de l’article 5 alinéa 5 de notre constitution, que le droit civique et constitutionnel garanti par la constitution, il est clair que chaque congolais en âge de voter puisse exercer ce droit», a-t-il expliqué.

Le président de la Ligue des jeunes de l’Envol appelle la jeunesse congolaise à prendre conscience de son droit qui est susceptible d’être ignoré.

«Qu’ils se mobilisent pour qu’ensemble nous puissions demander à la Ceni de procéder dans son calendrier global à une première étape, celle d’identifier et d’enrôler parce que le cadre légal disponible dans notre pays consacre l’identification et l’enrôlement», a-t-il expliqué.

Au cours de la même rencontre, la Ligue des jeunes de l’Envol a exigé du gouvernement le retour de Facebook et d’Internet. Pour elle, la jeunesse, dont les 18 à 22 ans en particulier, est une génération électronique dont la vie dépend beaucoup de cet outil.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : l’opposition réclame une enquête sur les manifestations contre la loi électorale

Loi électorale: la Monusco plaide pour le déferrement en justice des personnes interpellées

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner