Les défenseurs des droits de l’homme dénoncent les conditions carcérales à Kamituga

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Les défenseurs des droits de l’homme dénoncent les conditions carcérales à la prison de Kamituga dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu. Les détenus y manqueraient de nourritures et n’auraient pas accès aux soins de santé. Trois prisonniers sont morts dans cette prison en l’espace de deux mois. 

Selon le responsable de la clinique juridique de Kamituga, les prisonniers sont incarcérés dans un bâtiment « inapproprié ». Un ancien laboratoire de traitement de minerais de la Société minière du Kivu (Sominki) transformé en prison. Ce local d’une capacité de 30 personnes accueille actuellement 77 détenus.

A en croire les défenseurs locaux des droits de l’homme, ces prisonniers n’ont pas accès aux soins médicaux et manquent de nourritures.

La semaine passée, un détenu est mort à l’hôpital de référence de Kamituga, faute de soins.

L’administrateur du territoire de Mwenga en séjour à Kamituga déplore l’état de cette prison. Il recommande la réhabilitation de la prison de la cité de Mwenga pour désengorger celle de Kamituga.

Il en appelle à la bonne volonté des organisations humanitaires pour prendre en charge les détenus afin d’améliorer leurs conditions de vie à Kamituga et à Mwenga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner