Ituri : pas d'entretien des routes malgré les fonds versés par le Foner, selon un député

Carte du district de l’Ituri en Province Orientale.

Le député national Abdallah Pene Mbaka affirme que les routes de l’Ituri ne sont pas entretenues, ni réhabilitées, malgré les fonds versés au gouvernement de Province Orientale par le Fonds national d’entretien des routes (Foner). Au cours d’un entretien avec des journalistes lundi 9 février à Bunia, l’élu du territoire de Mambasa a affirmé que le Foner verse environ un million de dollars américains chaque mois au gouvernement provincial. De son côté, le ministre provincial d’Infrastructures, travaux publics et reconstruction (ITPR) rejette ces accusations.

Au cours de cette conférence de presse, Abdallah Pene Mbaka a estimé que la population de l’Ituri ne devrait plus contribuer aux recettes de la province, puisque les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine ne sont pas effectués.

«La direction générale du Foner vous dit clairement qu’elle rétrocède plus ou moins un million des dollars [américains] par mois pour les voiries urbaines de la Province Orientale. L’Ituri contribue à plus de 60%. Je ne vois aucune réalisation faite sur base des rétrocessions du Foner. Comment demander à ce que cette population puisse continuer à contribuer», a interrogé le député.

En réaction à ces accusations, le ministre provincial de l’ITPR, Webber Batoachengane, nie le montant d’un million de dollars américains que son gouvernement obtiendrait mensuellement du Foner.

Selon lui, son gouvernement a déjà effectué plusieurs travaux de réhabilitation de la voirie urbaine en Ituri :

«Tout l’argent est mis dans les travaux. Que ça soit à Aru, vers Kengezi-Base, à Mahagi, au niveau de Bunia. Avec peu d’argent, nous le faisons. Effectivement les travaux routiers nécessitent des millions, mais nous n’avons jamais reçu des millions», a-t-il rétorqué.

Pour sa part, le directeur général du Foner, Bamaros Lobota, a refusé de confirmer ou d’infirmer le montant d’un million de dollars américains que son entreprise rétrocèderait au gouvernement Bamanisa chaque mois.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Province Orientale: la route Kisangani-Buta-Bunduki exploitée à 10%

La réhabilitation de la route Kisangani –Ubundu pose problème

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner