Kasaï-Occidental: 3 blessés dans la répression d'une marche de l'UDPS à Tshikapa

Des partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police nationale est accusée d’avoir blessé trois personnes, mercredi 18 février, au cours de la répression d’une marche de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), à Tshikapa, ville située à 265 km de Kananga (Kasaï-Occidental). Des sources concordantes indiquent que deux élèves figurent parmi les personnes blessées.

Selon les mêmes sources, les policiers vengeaient l’un de leurs officiers, blessés quelques heures avant par les militants de l’UDPS qui marchaient pour protester contre le maire de Tshikapa.

Cette marche devait partir de l’aéroport de Tshikapa avec comme point de chute la mairie.

«Chemin faisant, la marche a été contrainte par les policiers qui ont tiré en l’air. Se sentant provoquée, la foule a jeté des projectiles en direction de la police. L’un des officiers a été blessé et c’est ainsi que la police a ouvert le feu sur la foule », a indiqué le président de l’UDPS à Tshikapa, Martin Ngenda.

La fédération de l’UDPS à Kananga voulait protester contre le maire qui, selon elle, musèle toutes ses activités .

Le président de ce parti de l’opposition à Kananga, Martin Ngenda, a indiqué que le dernier cas remonte à dimanche dernier lorsque l’UDPS voulait organiser une manifestation pour commémorer ses 33 ans d’existence.

Des personnes touchées par les balles ont été admises aux soins à l’Hôpital général de référence de Kanzala.

Un Conseil de sécurité urbain a été organisé pour le retour de la paix dans  la ville.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner