Katanga: nouveau bilan des affrontements pygmées-bantous à Sengatchimbu, 7 morts

Une famille de pygmées dans un centre des Refugiés de Dongo(RDC) à Betou(RCA) le 18/11/2009. Ph. Don John Bompengo

Le bilan des affrontements entre pygmées et bantous la semaine dernière à Sengatchimbu a été revu à la hausse. Les premières sources avaient évoqué un bilan de 6 morts. Le conseil de sécurité du territoire de Manono parle à présent de sept morts et douze blessés.

Selon l’administrateur du territoire de Manono, ce sont des pygmées armés de flèches qui ont attaqué la localité. Mais il ne donne pas les raisons de cette attaque.

« Les pygmées ont attaqué, ils avaient des flèches. Sur place, ils avaient tué six personnes. Ils sont allés dans un autre village de Kyadia où ils ont tué une personne », raconte-t-il.

Pygmées et bantous s’affrontent régulièrement depuis plusieurs mois dans ce territoire de Manono. Des affrontements qui font des morts et obligent de nombreux habitants de la région à se déplacer.

En août 2014, le chef de la Monusco a invité les deux communautés à mettre fin à ce cycle de violences. « Personne n’a le droit d’utiliser la violence, ni les pygmées, ni les Lubas, pour résoudre des conflits. Il faut vivre dans un pays ensemble. Il faut résoudre les conflits pacifiquement », avait-il plaidé.

Quelques jours auparavant, le ministre de l’Intérieur avait exprimé la volonté du gouvernement d’arrêter les auteurs cités dans ce conflit.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner