Nord-Kivu : des FDLR accusées des exactions sur les populations civiles

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC, le 06/02/2009. Radio Okapi.net

Les rebelles rwandais des FDLR sont accusés de commettre plusieurs exactions sur les populations civiles dans le Sud de Lubero et dans le groupement Ikobo, en territoire de Walikale (Nord-Kivu). Le président de la Mutuelle des ressortissants de Luberi, Donatien Mongane Kibulutu l’a affirmé samedi 21 février à Radio Okapi.

Selon Donatien Mongane, ces rebelles arrêtent arbitrairement les habitants et interdisent notamment les échanges commerciaux entre les populations du Sud de Lubero et celles d’Ikobo.

Le président de la Mutuelle des ressortissants de Lubero demande au Gouvernement congolais de mener les opérations annoncées pour traquer ces combattants hutus rwandais.

« A l’annonce de la traque des FDLR par les FARDC, les FDLR ont accru leur activisme, il y a beaucoup d’exactions commisses sur la population. Ces FDLR n’acceptent plus que les populations circulent librement, d’un coin à un autre », a ajouté Donatien Mongane.

Il a indiqué que la population de Pinga à Walikale, se ravitaille en produit de première nécessité à Miriki et à Kirumba (dans le Lubero) en passant par Rusamambo et Bukumbirwa. Maintenant, ceux-là qui sont vers Bukumbirwa ne peuvent plus rejoindre leurs villages.

« Ces FDLR traquent les agents et arrêtent d’autres. Il n’était pas important au Gouvernement central d’annoncer la traque des FDLR sans une préparation quelconque. C’est cette annonce qui les énerve d’avantage. Comme ils ont annoncé ces opérations, le Gouvernement doit faire diligence pour traquer ces FDLR afin de permettre aux populations de vaquer paisiblement à leurs activités », a poursuivi Donatien Mongane.

Pour l’Administrateur du territoire de Lubero, Joy Bokele, ces exactions des FDLR viennent de pousser plusieurs familles du Sud de lubero à se déplacer vers les lieux plus sécurisés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner