Des hommes armés attaquent un hôpital à Bunia

Carte de Bunia en Province Orientale

Des hommes armés ont attaqué la maternité du Centre médical évangélique de Bunia dans la nuit de dimanche à lundi 23 février. Des sources sur place indiquent que les assaillants ont blessé une infirmière par balle après avoir emporté des habits des bébés et ravi de l’argent aux malades. 

Les assaillants auraient surgi dans cet hôpital vers 2 heures du matin. Après avoir immobilisé la sentinelle, ils ont accédé à plusieurs salles en forçant les portes d’entrée.

Selon le médecin responsable de l’hôpital, les hommes armés sont entrés tour à tour dans le bloc opératoire, la salle d’accouchement et la maternité où ils ont emporté les habits des nouveau-nés.

« On était paniqué. Nous regrettons nos biens emportés et de l’argent. Nous sommes des malades mais ils n’ont pas eu pitié de nous. Même des petites histoires des enfants ont été emportées », témoigne une patiente présente à l’hôpital lors de l’attaque.

Les assaillants ont tiré sur une infirmière qui venait d’administrer des soins à un malade.

« Je voulais ouvrir la porte pour voir à l’extérieur si la sentinelle est là. En ouvrant la porte, il y avait un soldat devant la porte qui a tiré sur moi. Gloire à Dieu parce que je suis en vie », raconte l’infirmière.

Le médecin directeur de l’hôpital, Dr Huges Fariala, regrette que les forces de l’ordre ne soient pas arrivées à temps alors que les autorités ont été informées de l’attaque.

« Ils ont fait au moins 30 à 45 minutes à l’hôpital. On a fait appel aux autorités compétentes. Ils ne sont pas arrivés à temps », déplore-t-il.

Après leur attaque, ces hommes armés se sont enfuis.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner