RDC: deux médecins accusés de complicité dans le kidnapping de leur collègue à Rutshuru

Des enfants de Rutshuru (Nord-Kivu) après que les FARDC ont libéré ce territoire de l’occupation des rebelles du M23 (Mercredi 13 novembre 2013).

Quatre personnes, arrêtées par l’auditorat de Rutshuru mardi dernier, ont été transférées samedi 28 février à la prison centrale de Munzenze à Goma dans l’Est de la RDC. Il s’agit de deux médecins, un administrateur gestionnaire et un secrétaire, tous de la zone de santé de Rwanguba située dans la région de Bunagana. Selon des sources de la justice militaire, ces personnes sont suspectées d’avoir commandité le kidnapping du médecin chef de zone de Rwanguba le 8 novembre 2014.

Ces médecins et agents de la zone de santé de Rwanguba sont poursuivis par la justice militaire pour trois chefs d’accusations : association des malfaiteurs, détention illégale d’armes et munition de guerre et tentative de meurtre.

Ils sont présumés auteurs du kidnapping du médecin chef de zone de Rwanguba, docteur Patrick Balume. Ce dernier avait été enlevé par des bandits armés en novembre 2014 dans le parc national des Virunga, sur la route Goma – Ruchuru, puis relâché quelques jours plus tard après payement d’une rançon d’au moins 3000 dollars américains.

Ces médecins et agents auraient été cités par certains bandits arrêtés également dans cette affaire. Leur  dossier est déjà fixé à l’auditorat de Rutshuru et attend  la tenue d’une audience foraine [hors des palais de justice] où les prévenus seraient jugés, selon des sources de la justice militaire.

Le Syndicat nationale des médecins (Synamed) au Nord-Kivu a confirmé ces arrestations, promettant de s’y prononcer tout prochainement après une réunion de concertation avec l’ordre des médecins. Cette rencontre est prévue ce lundi pour vérifier cette information, a précisé le secrétaire provinciale Synamed contacté par Radio Okapi.

Les enlèvements des médecins, parmi tant d’autres cas, ont été décriés plusieurs fois par leur corporation. Ils ont suscité même des grèves des médecins au Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner