Elections: les nouveaux majeurs voteront seulement à la présidentielle et aux législatives de 2016

En avant plan, un operateur de la CENI entrain d’enregistrer un homme venu pour obtenir une nouvelle cartre d’électeur ce 7/05/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les personnes qui ont atteint l’âge de 18 ans après les élections de 2011 n’éliront pas les députés provinciaux dont le scrutin est prévu en octobre 2015. Elles pourront tout de même élire le président de la république et les députés nationaux lors du scrutin combiné du 27 novembre 2016. Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), a donné ces précisions en réponse à une demande des opposants du Maniema qui réclament l’inscription de nouveaux majeurs sur les listes d’électeurs.

Le rapporteur de la Ceni explique que la communauté congolaise s’était convenue d’organiser les élections à partir d’un enrôlement électoral. L’article 8 de la loi électorale parle des majeurs jusqu’à la date de clôture de l’identification et de l’enrôlement. Or, selon lui, l’enrôlement des électeurs a pris fin en 2011. Les élections provinciales qui seront organisées constituent en fait un arriéré électoral pour lequel l’enrôlement avait déjà été clôturé.

De plus, poursuit Jean-Pierre Kalamba, c’est avec le même fichier bouclé en 2011 qu’on fait la répartition des sièges pour les députés provinciaux. Les nouveaux majeurs ne peuvent donc pas être inclus dans ce scrutin au risque de perturber la répartition des sièges pour les députés provinciaux.

« Si on y met les majeurs, il faudra tout recommencer à zéro. En 2005, certains partis n’ont pas pu être enrôlés en cours de route. Ils ont attendu la révision du fichier en 2011. C’est ça qui est fait. Et dans le calendrier actuel, on prévoit l’enrôlement des majeurs en janvier 2016 parce que nous allons commencer un troisième cycle électoral », a souligné le rapporteur de la Ceni.

Ainsi, conformément au calendrier électoral publié le 12 février dernier, les nouveaux majeurs seront enrôlés entre janvier et mars 2016 et pourront ainsi voter le président de la République et les députés nationaux le 27 novembre 2016.

Lire aussi: RDC : la Ceni fixe l’élection présidentielle au 27 novembre 2016

Daniel Muchapa, membre du parti de l’opposition Union pour la nation congolaise (UNC) au Maniema est l’un de ceux qui demandent l’enrôlement de nouveaux majeurs pour qu’ils élisent les députés provinciaux :

« Ce calendrier a oublié une couche de la population. Ceux qui étaient des mineurs en 2011aujourd’hui sont devenus des majeurs. Le fait que dans ce calendrier, on n’a pas fait allusion à enrôler ceux qui ne l’étaient pas est une violation flagrante de la loi électorale. »

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (44)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)