Beni: le général Muhindo Akili interdit aux FARDC le trafic de bois et du café

Un militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Eringeti dans la province du Nord-Kivu le 5 décembre 2014. Photo MONUSCO/Abel Kavanagh

Le général Muhindo Akili Mundosi, commandant des opérations Sokola 1 contre les rebelles ougandais des ADF, interdit aux militaires congolais de s’adonner au trafic du bois, du café et du cacao dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Il a fait état samedi 7 mars des allégations sur l’implication de certains officiers de l’armée congolaise dans l’exploitation et le commerce de ces produits dans cette partie de la province.

Pour le commandant des opérations Sokola 1, tout militaire impliqué dans « l’affairisme » sera arrêté et déféré devant la justice militaire.

Le général Muhindo Akili affirme que le trafic du bois, du cacao et du café dans le territoire de Beni fait partie des sources de financement du mouvement rebelle ougandais dans cette partie du Nord-Kivu.

« On ne peut pas combattre les rebelles de l’ADF sans couper leurs sources de financement », a fait remarquer le général Mundos.

La participation de certains militaires dans l’exploitation du bois avait été décriée par les membres de la société civile de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner