RDC: une dizaine de personnes tuées à Walungu

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Douze personnes ont été massacrées par des hommes armés non identifiés dans la nuit de samedi à dimanche 8 mars dans le carré minier de Mukungwe dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu. Selon des sources de la société civile qui avancent ce bilan, les assaillants ont fait irruption dans les habitations en tirant sur les occupants. L’administrateur du territoire parle plutôt de dix morts et d’un blessé.

Les personnes tuées sont en majorité des creuseurs artisanaux surpris dans leur sommeil par des hommes armés.

Dans leur fuite, rapportent des sources locales, les assaillants ont tiré sur les machines d’exploitation de minerais, les mettant hors d’usage.

Des défenseurs des droits de l’homme de Walungu dénoncent une insécurité qui perdure dans ce secteur. Plus de 20 personnes y ont été tuées au cours des trois derniers mois.

Les autorités locales reconnaissent que la situation sécuritaire dans ce carré minier devient préoccupante.

Le ministre provincial de l’Intérieur, Jean-Julien Mirhuho, affirme que la situation sécuritaire de Mukungwe préoccupe depuis plusieurs mois le gouvernement provincial. Il annonce que des mesures sont envisagées pour y mettre fin.

Il évoque notamment l’utilisation d’une force militaire pour mettre en déroute les bandits armés ainsi que la démilitarisation de la zone.

Un conflit oppose deux familles depuis plusieurs années sur l’occupation du carré minier de Mukungwe. Ces familles recourent quelque fois à des forcés armées pour régler leur différend.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner