Début de l'opération militaire contre les ADF à la frontière entre le Nord-Kivu et la Province Orientale

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé, le week-end dernier, l’opération de traque des rebelles ougandais des ADF dans les localités de Makutano, Bangu, Samboko, Ndalia, Zunguluka, Kalalangwe, Mufutabangi et Kawele, situées à cheval entre le Nord-Kivu et la Province Orientale. Le commandant des opérations «Sokola1», le général Muhindo Akili Mundosi, a livré cette information lundi 9 mars à Radio Okapi.

L’objectif poursuivi, d’après ce responsable militaire, est d’obtenir la reddition de tous les rebelles ougandais encore réfractaires au processus de désarmement.
Cette opération vise les localités à partir desquelles les ADF s’infiltrent dans les grandes agglomérations pour commettre des exactions contre les populations civiles, a précisé le général Muhindo. Elle se poursuivra, d’après la même source, jusqu’à la neutralisation définitive des ADF.
Selon d’autres sources militaires, les soldats du   905e régiment de la zone opérationnelle de l’Ituri (Province Orientale) se sont coalisés avec ceux de l’opération «Sokola 1» pour mener l’opération actuelle. Le but est d’empêcher tout mouvement des  rebelles ougandais vers la Province Orientale.
L’opération contre les ADF est lancée le même jour, où des présumés ADF ont tué une personne et blessé deux autres dans une embuscade sur l’axe Beni-Kasindi, à 80 km à l’Est de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.

A (re) Lire: Ituri: l’annonce d’une attaque des ADF crée la psychose à Komanda

Les victimes revenaient de Bulongo et Alungupa, à une quarantaine de kilomètres de Beni lorsqu’elles sont tombées dans une embuscade tendue par les présumés ADF, ont indiqué des sources de la société civile provinciale. Les faits s’étaient déroulés près du pont Semliki.

En décembre dernier, les FARDC et la Monusco avaient lancé une traque conjointe des rebelles ougandais des ADF actifs dans le territoire de Beni, à plus de 350 km de Goma (Nord-kivu).
Cette opération conjointe est intervenue après les massacres de plusieurs civils à Beni ville et territoire par des présumés rebelles ADF. La société civile locale avait avancé un bilan de plus des deux cents personnes tuées depuis octobre dernier, souvent à l’armé blanche.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (74)
Elections (70)
élection (63)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
Opposition (32)
ADF (32)
FCC (29)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (22)
Linafoot (20)
Mazembe (19)