Bandundu: le village Makulu Mbanji se vide après le meurtre d'un policier

Des femmes et des enfants sans abris suite à un conflit communautaire à Manono. Ph. Radio Okapi/F.X. Mybe

Les habitants de la localité de Makulu Mbanji, en territoire de Gungu (Bandundu) ont abandonné, depuis le week-end dernier, leurs habitations pour se réfugier en brousse à la suite du meurtre d’un policier. Selon la société civile de Gungu, ces villageois redoutent les représailles des policiers après la mort de leur compagnon d’arme, tué pendant qu’il tentait d’arrêter un habitant  de ce village Makulu Mbanji.

La même source signale aussi la mort dans cette rixe du père du présumé auteur des troubles ayant occasionné la mort du policier. Ce dernier s’était rendu au village Makulu Mbanji pour y arrêter un homme lorsque ses proches ont opposé de la résistance. Le policier a été tué dans la bagarre qui s’en est suivie.
Selon des sources de la société civile de Gungu, ces habitants auraient opposé cette résistance pour protester contre les arrestations arbitraires dont ils accusent la police.
Le corps du policier a été acheminé, dimanche 22 mars, à Idiofa, selon une source proche de la police du district de Lwange à Idiofa.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner