Bunia: 6 policiers et militaires arrêtés pour monnayage des évasions

Des militaires(en vert) et des policiers(en bleu) rangés pour accéder au chapiteau ce 17/05/2011 au Palais de la Nation à Kinshasa, lors de repas de corps offert par le Président Joseph Kabila, aux éléments Fardc et Pnc. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Six policiers et militaires poursuivis pour monnayage des évasions des détenus à la prison centrale de Bunia sont aux arrêts depuis la semaine dernière aux cachots de la Police nationale congolaise (PNC) et de l’auditorat militaire de Bunia (Province Orientale). L’information a été livrée mercredi 25 mars par le commandant de la police en Ituri. Cette arrestation est intervenue après la dénonciation faite par l’Union des associations culturelles de l’Ituri (Unadi), qui accusait l’administration pénitentiaire d’être à la base des évasions monnayées.

Le dernier cas d’évasion spectaculaire des détenus remonte à la nuit du 3 au 4 mars 2015. Près de vingt femmes se sont évadées après plusieurs coups de feu tirés par des policiers et des militaires de garde.

Le président de l’Unadi, Didi Angaika, dénonce une complicité entre les services pénitentiaires et les forces de l’ordre qui facilitent ces évasions.

Grégoire Mukanya, le directeur de la prison nie être impliqué dans ces évasions à répétition qui se font surtout pendant la nuit en dehors de ses heures de service.

Cependant, le lieutenant-colonel Israël Kantu, commandant de la PNC en Ituri confirme l’arrestation de ces soldats et policiers:

«Ils ont été interpellés pour raison d’enquête, parce qu’il parait qu’il y a un Monsieur qui a dit qu’il avait remis de l’argent aux policiers pour lui faciliter l’évasion. Le dossier est en cours d’instruction à l’auditorat.»

Le capitaine Vicky Lopombo, auditeur militaire de garnison de l’Ituri confirme que l’instruction du dossier de ces six éléments des FARDC et de la PNC est en cours.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner