Kasaï-Occidental: les enseignants de Dibaya veulent être payés via Caritas Congo

Sit-in de quelques enseignants membres du Syeco devant la primature, le 2/03/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les enseignants du territoire de Dibaya, à 90 km de Kananga (Kasaï-Occidental) demandent au gouvernement de les payer via l’organisation catholique Caritas Congo comme ça été il y a quelques années. Ils ont fait cette demande, fin mars dernier, au député national Clément Kanku qui séjournait dans cette contrée dans le cadre de ses vacances parlementaires.

Les professionnels de la craie du territoire de Dibaya souhaitent également que le gouvernement accorde des facilités aux banques commerciales pour qu’elles ouvrent des succursales dans les grandes agglomérations du Kasaï-Occidental.

Les enseignants et agents de l’Etat de cette partie du pays sont payés via une banque qui, selon eux, éprouve des difficultés pour effectuer la paie à temps.

«Cette opération (NDLR: bancarisation) connait encore quelques couacs. Il y a des enseignants qui sont immatriculés et non payés et d’autres sont payés dans des mauvaises conditions », a déploré le député Clément Kanku.

Cet élu de Dibaya a fait également savoir que la situation de la paie reste un véritable problème pour les agents et fonctionnaires du Kasaï-Occidental. Certains parcourent plusieurs kilomètres pour aller toucher leurs salaires du mois.

«Nous devons continuer à travailler cette procédure pour que la paie soit un moment de joie et non de peine», a poursuivi Clément Kanku.

A (re) Lire: RDC: les cours n’ont toujours pas repris dans certaines écoles de l’intérieur du pays

Près de 700 000 agents et fonctionnaires de l’Etat sont payés, pour le moement, par voie bancaire, au lieu de moins de 2 500 en 2011, soit un taux de bancarisation 73%. Le président du comité de suivi de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, Jean Louis Kayembe wa Kayembe, l’a révélé au lancement jeudi 19 mars matin à Kinshasa d’un atelier pour évaluer la mise en œuvre de cette réforme.

Toutefois, il avait précisé que cette réforme connaît encore des problèmes notamment dans les zones du pays d’accès difficile.

Le ministre du Budget, Michel Bongongo, avait déploré notamment de la lenteur dans la transmission des listings, l’envoi tardif des rapports de paie par les banques commerciales, la faible couverture de ces banques dans les zones à accès difficile, et le recours dans ces zones des services non bancaire comme Caritas.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (97)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (77)
élection (53)
FARDC (43)
Beni (41)
Monusco (40)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)