Germain Kabinga annonce le boom industriel congolais

Présentation de la nouvelle cellule d’étude et de planification par le ministre de l’Industrie de la RDC, Germain Kambinga le 15/01/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de l’Industrie, Germain Kambinga Katomba croit à l’avènement, dans les années à venir, du boom industriel en RDC. Il a exprimé son optimisme, samedi 11 avril, à la clôture du Forum national du développement de l’industrie et du redressement productif, placé sous le thème: «La problématique de l’industrialisation rapide afin de favoriser l’émergence de la RDC à l’horizon 2030».  

«Le gouvernement dans ses responsabilités, les entrepreneurs dans les leurs, le peuple congolais nous accompagne pour que le miracle industriel de la RDC redevienne une réalité. Les marchés existent, les potentialités sont là, l’expertises, nous avons plus de compétences qu’hier. Tous les ingrédients sont réunis pour que le miracle industriel devienne une réalité. Je m’y engage», a indiqué Germain Kambinga.

Les participants à ces assises, organisées par le ministère de l’Industrie et celui du Plan, ont déploré les contraintes qui entravent la compétitivité du secteur et qui contribuent à faire évoluer la richesse en dessous du produit intérieur brut potentiel.

Parmi ces contraintes, il y a notamment la fiscalité qui, selon les participants à ce forum, apparait inadaptée et discriminatoire au détriment des producteurs locaux. Ils ont également noté des infrastructures énergétiques et de communication qui contribuent à plomber la compétitivité des entreprises en RDC.

A (re) Lire: RDC : des experts en industrie réfléchissent sur l’émergence du pays à l’horizon 2030

Germain Kambinga Katomba a dit reconnaitre toutes ces contraintes qui ont tiré le secteur de l’industrie de la RDC vers le bas:

«Il y a eu dans ce pays, au sortir de l’indépendance, 1 950 industries sinon plus. La RDC compte moins de 500 industries à ce jour. Devons-nous, nous enfermer dans une litanie victimaire ou prendre à main cette problématique et nous interroger ainsi qu’agir ensemble».

Comme solution, le ministre de l’Industrie sollicite par ailleurs l’implication de tous les acteurs (gouvernement, entrepreneurs et population).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires