RDC : le bateau ITB Kokolo a quitté Kinshasa pour Kisangani

Le bateau ITB Kokolo réhabilité et inauguré officiellement samedi 7 février à Kinshasa. Photo Jean-Pierre Bowule, ministère des Transports

Le premier convoi du bateau ITB Kokolo rénové de l’ex-Onatra a quitté Kinshasa jeudi 16 avril pour Kisangani. Avec près de deux cents passagers et plus de trente tonnes de marchandises, ce navire va non seulement parcourir 1734kilomètres du fleuve Congo pendant deux semaines, mais aussi desservir quatre provinces : Kinshasa, Bandundu, Equateur et la Province Orientale.

C’est à 13h10’, heure de Kinshasa, que l’ITB Kokolo a quitté la gare fluviale de la Société congolaise des transports et ports (SCTP) pour Kisangani sous le regard et les cris de joie des agents de cette entreprise et de quelques personnes venues accompagner les leurs.

Le départ du premier convoi du bateau ITB Kokolo pour Kisangani avait été plusieurs fois annoncé et repoussé à des dates ultérieures. C’est désormais officiel. « Cet hôtel de luxe flottant » a finalement voyagé avec près de 200 passagers dont une dizaine dans la classe V.I.P, une trentaine dans la deuxième classe et le reste dans la troisième classe et une trentaine de tonnes de marchandises. Ce convoi a la capacité de 412 passagers et 600 tonnes de marchandises.

Pour le ministre des Transports, Justin Kalumba, la population et les opérateurs économiques doivent d’abord s’habituer à ce bateau.

« C’est un premier voyage. Il faut que la population, les opérateurs économiques s’habituent à cela et programme donc leurs activités par rapport à l’exploitation Kokolo. Donc, tout ceci va monter en puissance avec le temps, ça ne fait que commencer, parce qu’il s’agit d’une cité flottante, il y a tout », a affirmé le ministre.

Le bateau rénové ITB Kokolo comprend 9 chambres froides, 2 suites familiales et des cabines de luxes et ordinaires, un restaurant de luxe et un bar avec des chaines de télévisions câblées.

Ce bateau est resté immobilisé depuis 1997. Il reprend le trafic sur le fleuve Congo. Il est capable de faire Kinshasa-Kisangani dans les conditions normales d’exploitation 14 jours à la montée et 10 jours à la descente.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner