Saïd Djinnit favorable au rétablissement «rapide» de la coopération Monusco-FARDC

Saïd Djinnit, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour la région des Grands lacs le 10/02/2015 à Kinshasa après une rencontre de travail avec le Vice premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu dans les Grands lacs, Saïd Djinnit, a plaidé pour le rétablissement «rapide » de la coopération militaire entre la Monusco et les FARDC. Dans une interview accordée mercredi 15 avril à Radio Okapi, il a insisté sur l’importance de la mission onusienne dans le processus de stabilisation de la RDC.

« La Monusco a la responsabilité pour la RDC d’aider les autorités dans un certain nombre d’objectifs, notamment la stabilisation de la situation dans l’Est du pays. Et la Monusco depuis sa mise en place et avant elle la Monuc [Mission des Nations unies au Congo], a travaillé main dans la main avec les autorités et des progrès tangibles ont été accomplis dans ce sens », a affirmé Saïd Djinnit.

Le gouvernement congolais et la Monusco ne parlent plus le même langage depuis plusieurs semaines, à cause de la présence dans la chaîne de commandement des opérations militaires contre les FDLR de deux généraux que l’Onu soupçonnés d’avoir commis des violations des droits de l’homme. Les deux parties ont renoué fin mars avec le dialogue pour aplanir leurs différends.

Saïd Djinnit a indiqué qu’« il y a encore du travail à faire » en particulier pour mettre fin à la présence continue des forces négatives dans la région [des grands lacs].

«Nous nous réjouissons de la détermination de la RDC et de ses Forces armées, avec l’appui de la région pour faire face courageusement à ce défi sécuritaire. Et la Monusco est toujours dans l’accompagnement et dans le souci », a poursuivi Saïd Djinnit, avant d’ajouter :

«Nous sommes pleins d’espoir pour que le dialogue en cours soit couronné rapidement de succès pour que cette collaboration militaire entre la Monusco et les forces militaires de la RDC reprenne le plus vite pour que la plaine stabilisation  du pays revienne le plus rapidement possible ».

En visite à Kinshasa depuis lundi 13 avril dernier, Saïd Djinnit a rencontré plusieurs autorités congolaises. Au menu de leurs échanges : plusieurs questions comme les modalités de la prochaine conférence sur les opportunités d’investissement dans la région des Grands Lacs.

Lire aussi sur radiokapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner