RDC: deux présumés rebelles des ADF arrêtés à Beni

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Deux présumés rebelles ougandais des ADF ont été arrêté dimanche 19 avril dans deux quartiers situés aux alentours de la ville de Beni (Nord-Kivu). Selon des sources sécuritaires, ces présumés ADF ont fait des révélations accablantes sur les derniers massacres des civiles à Beni. L’un d’eux a fait état d’un réseau de ravitaillement des ADF, qui serait piloté par un officier supérieur des FARDC.

La première arrestation est intervenue dimanche aux environs de 8 heures locales. Un présumé rebelle ougandais des ADF a été appréhendé par les forces de défense et de sécurité à Pasisi, un quartier de la commune de Mulekera situé à l’entrée Sud-Ouest de Beni.

Selon des sources sécuritaires, pendant son audition, le concerné a confirmé sa participation aux derniers massacres des civils à Masulukwede, une localité située à une dizaine des Kilomètres au nord-est de la ville. Plus de 100 personnes avaient en effet été tuées jeudi 20 novembre 2014 dans les villages de Masulukwede, Tepiomba et Vemba.

D’après la même source, toujours dans son audition, ce présumé ADF a fait une dénonciation accablante: la complicité d’un officier supérieur des FARDC, qui serait à la tête d’un réseau de ravitaillement des ADF.

La deuxième arrestation est intervenue en début d’après-midi au quartier Ngadi dans la commune de Rwenzori. C’est là que les FARDC ont arrêté également un présumé ADF, qui venait de s’infiltrer dans la ville.

Des sources militaires parlent d’un rebelle qui avoue l’existence d’un groupe des ADF aux alentours de Beni pour commettre les massacres des civils. Pour l’instant ces deux personnes sont détenues par les services de sécurité à Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner