Le Centrafricain Romaric Vomatiade en garde à vue à Kinshasa

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Droits humains de la RDC, Alexis Tambwe Mwamba le 16/04/2015 lors d’une conférence de presse à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre centrafricain du Tourisme, des Arts et de la Culture, Romaric Vomitiade est en garde à vue à Kinshasa. Selon le ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, qui a livré cette information jeudi 23 avril à la presse, il sera extradé vers son pays si la RDC en reçoit la demande. Romarci Vomatiade est accusé de viol sur une mineure de 16 ans à Yaloké, dans le nord-ouest de Bangui.

« Il [Romaric Vomitiade] avait demandé une autorisation pour aller se faire soigner et de là il a fui, il a traversé l’Ubangui, et il est allé à Zongo. Lorsque nos services ont été informés, nous avons demandé qu’il soit acheminé à Kinshasa. Il est à Kinshasa en garde à vue », a expliqué Alexis Thambwa Mwamba qui a souligné qu’il sera extradé si la Centrafrique en fait la demande :

« Hier j’étais en communication téléphonique avec le ministre centrafricain de la justice. Lorsque nous recevrons une demande d’extradition, nous allons le leur expédier dans son pays ».”

Romaric Vomitiade a été placé lundi sous mandat de dépôt, suite à une affaire de viol sur une mineure de 16 ans à Yaloké, dans le nord-ouest de Bangui. Dans sa relation des faits, « La Voix de l’Amérique » indique qu’après le retour de la délégation dirigée par le ministre Romaric Vomitiade, une radio locale diffuse le témoigne d’une adolescente de 16 ans affirmant avoir été violée par le ministre lors de ces opérations.

Depuis ce jour, les relations entre l’exécutif et le ministre présumé violeur ne sont pas au beau fixe. Finalement, lundi, Romaric Vomitiade a été arrêté et placé sous mandat de dépôt.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner