Nord-Kivu : un notable et un officier FARDC cités dans le réseau de « Manoti »

Procès de Manoti poursuivi par le tribunal militaire de Goma pour six chefs d’accusation dont les enlèvements. Le 20/04/2015 Photo Monusco

Le procès de Jean-Emmanuel Biritsho « Manoti » et ses co-accusés s’est poursuivi jeudi 23 avril à Rutshuru-centre au Nord-Kivu. Lors de sa déposition devant le tribunal, il a cité d’autres présumés membres de son réseau. Parmi eux, il y a un haut officier des Forces armées de la RDC, un notable du territoire et un responsable d’un groupe armé actif dans le territoire.

Comme promis lors de l’audience de lundi dernier, « Manoti » a cité quelques noms faisant partie de son réseau. Il s’agit de Fidèle Mungu Iko de la 34e région militaire des FARDC, le directeur du domaine de Katale, le chef de la localité de Rubare, situé à environ 7 km de Rutshuru-centre, un certain Kabasha et le responsable du mouvement « Force pour la défense des intérêts du peuple congolais », FDIPC. Ce dernier se faisait passer pour un officier FARDC et ami direct du chef de l’Etat.

Ils sont considérés par « Manoti » comme les acteurs clés de son réseau.

Toutes ces personnes citées étaient déjà suspectées par les services spécialisés pour leur appartenance à un réseau criminel.

Ces prévenus sont actuellement aux arrêts, affirment les sources du tribunal militaire en foraine à Rutshuru.

Selon les mêmes sources, ces nouveaux prévenus promettent à leur tour de citer d’autres personnes impliquées dans cette affaire.

L’audience de jeudi a été suspendue pour permettre aux nouveaux prévenus de prendre contact avec leurs avocats.

Depuis l’arrestation de « Manoti » la semaine dernière, au moins une dizaine de personnes, ont étés enlevées sur les différents tronçons routiers du territoire de Rutshuru.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner