Ituri: des miliciens tuent un officier de la police nationale à Mambasa

Les éléments d’un groupe d’autodéfense populaire de Lemera dans les moyens
plateaux d’Uvira, à Mulenge, Sud-Kivu année 2012. Radio Okapi/Ph. Fiston NGOMA

Des Maï-Maï du groupé dénommé “Werrason” ont abattu le commandant de la police nationale dans la localité de Teturi, en territoire de Mambasa, dans le district de l’Ituri (Province Orientale). Cette information a été livrée, jeudi 30 avril, par le l’administrateur du territoire de  Mambasa en charge de l’administration, Xavier Ngokpa Lori.

Selon cette autorité administrative, ces assaillants se sont également livrés aux pillages des biens de la population ainsi que de quelques maisons de commerce de cette localité.

Deux seulement parmi ces assaillants portaient des armes à feu et d`autre étaient munis des armes blanches notamment des flèches, lances, machette  et des couteaux, selon les témoins.

Xavier Ngokpa Lori a également précisé qu’au moment de leur incursion, ces Maï-Maï se sont dirigé directement dans l’habitation du commandant de la police locale.

Un élément de la police qui faisait la garde au sous-commissariat de Teturi a eu la vie sauve après avoir pris la fuite.

A (re) Lire: Ituri: 5 morts lors des attaques des Maï-Maï à Mambasa

 

Ces miliciens ont tiré plusieurs coups des balles esur cet officier de la police qui était décédé sur place. Ces assaillants ont également emporté  une arme  de la police nationale avant de se retirer dans la brousse.

Xavier Ngokpa a par ailleurs plaidé pour le renforcement de la police dans ce village pendant cette période pré- électorale.

Il fait allusion aux élections provinciales, locales, municipales et urbaines, prévues à la fin de cette année.

De son côté, le commandant de la police en Ituri qui confirme l’information parle d’un assassinat ciblé.

Contacté, le commandant second du secteur opérationnel des FARDC en Ituri, annonce que les militaires en position à Biakato sont à la poursuite de ces Maï-Maï. Il affirme avoir arrêté des stratégies pour mettre hors d’état de nuire les groupes armés qui écument cette partie de la Province Orientale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner