Kinshasa : ouverture des journées déontologiques de la presse congolaise

Des participants aux premières journées déontologiques de la presse congolaise à Kinshasa, le 4/05/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les journées déontologiques de la presse congolaise ont débuté lundi 4 mai à Kinshasa. Pendant trois jours, les participants à ces rencontres vont réfléchir autour du thème : « Les défis éthiques et déontologiques des journalistes et medias pour des élections apaisées en RDC ».

Ces premières journées déontologiques de la presse congolaise sont organisées par Journaliste en danger (jed), l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) et Observatoire des medias congolais (Omec), en marge de la journée mondiale de la presse célébrée dimanche.

Selon le secrétaire général de Jed, Tshivis Tshivuadi, le but de ces conférences pédagogiques est de rappeler aux professionnels des medias leurs droits et devoirs pendant les périodes préélectorale et postélectorale.

« Compte tenu des expériences du passé, nous pensons que les médias ont un rôle, une responsabilité particulière pour contribuer à ce que ces élections se passent dans la démocratie et la transparence mais aussi dans un climat apaisé », a-t-il affirmé.

Il a indiqué que si les médias ne sont pas correctement encadrés, « ils peuvent mettre de l’huile au feu ».

Le secrétaire général de Jed a noté que l’évaluation faite de la liberté de la presse de 2014 à ce jour démontre que la situation ne fait que régresser.

En quatre mois, a-t-il précisé, plus de 50 cas divers d’atteinte à la liberté de la presse sont enregistrés.

En ouvrant ces journées, le président du CSAC, Tito Ndombi, dit attendre d’elles des recommandations qui vont permettre d’améliorer le savoir-faire des journalistes.

S’expliquant sur la fermeture de certains médias, Tito Ndombi a souligné que son institution n’a fermé aucun média :

« Le CSAC n’a fermé aucun média. Mais il y a d’autres structures comme le gouvernement par exemple sur la base de 1996 qui peut fermer un média. La loi qui organise le SCAC permet à notre institution d’assurer une médiation entre les parties en conflits pour essayer de parvenir à une solution ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner