RDC: deux casques bleus tués dans une attaque armée à Beni

L’arrivée à Goma des soldats tanzaniens qui feront partie de la Brigade d’intervention de la Monusco (Photo Monusco)

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a condamné avec fermeté l’attaque ayant entraîné la mort de deux casques bleus tanzaniens et les blessures infligées à treize autres soldats de la paix, mardi 5 mai dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Un convoi de la Monusco est tombé dans une embuscade et a essuyé des tirs d’éléments soupçonnés d’appartenir à la rébellion ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF). Deux soldats de la paix sont toujours portés disparus.

Une unité de casques bleus tanzaniens de la Brigade d’intervention de la Monusco est tombée dans une embuscade sur l’axe Mavivi-Mayimoya dans le territoire de Beni. L’attaque a eu lieu alors que la Monusco accomplissait son mandat de protection de civils dans la région de Beni, selon Ban Ki-moon.

Parmi six casques bleus portés disparus lors de cette attaque, quatre ont été retrouvant vivants.

Cet incident fait suite à un autre incident survenu le 4 mai, quand un hélicoptère de la Monusco a été touché par des tirs en provenance d’éléments armés non-identifiés dans la même zone. L’incident est intervenu vers 11h locales, dans le secteur d’Oïcha, à 20 km au nord de Beni, alors que l’aéronef était en patrouille.

«Cette attaque ciblée contre le personnel des Nations Unies », n’a fait aucune victime. Elle a été fermement condamnée par le chef de la Monusco, Martin Kobler, promettant que les assaillants seraient «poursuivis avec le maximum d’efforts et de la tolérance minimale

Le Secrétaire général de l’Onu a également condamné de la manière la plus ferme les atrocités qui continuent d’être commises par les ADF sur les populations civiles sans défense dans la région de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner