Nord-Kivu : le bandit « Manoti » et ses co-accusés condamnés à la peine de mort

Procès de Manoti poursuivi par le tribunal militaire de Goma pour six chefs d’accusation dont les enlèvements. Le 20/04/2015 Photo Monusco

Le tribunal de garnison de Goma siégeant en chambre foraine à Rutshuru (Nord-Kivu) a condamné Jean-Emmanuel Biritsho alias « Manoti » et dix de ses co-accusés. Le verdict est tombé lundi 18 mai devant une foule nombreuse et sous la haute surveillance des forces de sécurité. « Manoti » et ses acolytes sont poursuivis pour divers crimes dont le kidnapping d’une soixantaine de civils dans le territoire de Rutshuru.

Mains liées, Jean Emanuel Biritsho « Manoti » et ses co-accusés, sont arrivés à l’audience  sous escorte des forces de sécurité.

A 11 heures locales, lorsque le président du tribunal, le capitaine Faizy, demande à la police d’audience de présenter les armes qui étaient utilisées par les accusés, la foule qui assistaient à l’audience a murmuré: « C’est fini pour Manoti et ses complices ».

Le capitaine Faizy a alors prononcé la peine la plus forte, contre celui qui a  endeuillé et terrorisée les habitants de quelques villages du territoire de Rutshuru : Jean Emmanuel Biritsho alias « Manoti » et sa bande sont condamnés à la peine de mort.

Cette décision a déclenché peu après de fortes acclamations de la foule et a provoqué des cris de joie dans la cité.

Le tribunal militaire a par contre acquitté sept prévenus parmi les dix-huit inculpés par le parquet militaire.

Parmi eux la femme de « Manoti » et deux médecins pour lesquels le tribunal n’a retenu aucune charge.

La population a exigé sans délai, des autorités, le transfert de tous les criminels condamnés vers une prison de haute sécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner