Ituri : 46 personnes condamnées pour viol sur mineures

Tribunal de grande instance de Kinshasa/Kalamu situé dans la commune de Kasa-vubu à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le tribunal de grande instance de l’Ituri a condamné, jeudi 4 juin, quarante-six personnes pour viols dont la plupart commis sur des mineures dans ce district de la Province Orientale. Le président de cette instance judiciaire, Phally Wonga Okongo, a livré cette information, vendredi 5 juin à Bunia. Selon lui, la peine retenue à charge des incriminés varie entre 7 et 15 ans de servitude pénale principale.

Toutes les victimes ont été accompagnées aux procès par l’ONG locale Solidarité féminine pour la paix et le développement intégrale (Sofepadi).

Sur les soixante-cinq dossiers de viol soumis au tribunal, 6 ont été renvoyés approfondissement d’instruction, quarante-six ont été tranchés et treize autres ont été acquittés faute de preuves.

«Lorsqu’on vous dit dans certains dossiers que nous avons vu ce garçon à côté de la fille qui est mineure et c’était à des heures suspectes. Nous, nous sommes des juges, on ne peut pas garder quelqu’un qui ne peut pas être gardé en prison», a expliqué le président du tribunal de grande instance de l’Ituri, Phally Wonga Okongo.

A (re) Lire: Violences sexuelles: les procès s’accèlerent en Ituri avec la présence de Jeanine Mabunda

Il estime que la liste de condamnés peut s’allonger dans les prochains jours aussi longtemps que d’autres dossiers sur le viol sont instruction au parquet de grande instance à Bunia.

Pour sa part, le procureur de la République près le tribunal de grande instance de l’Ituri, Hopeson Bafoa Liatchi a indiqué que son institution continue de travailler sur ces dossiers:

«On continue à traquer les violeurs qui sont en détention préventive au niveau de la prison. A notre niveau au parquet, nous avons des dossiers en instruction, il faut aller très vite et fixer ces dossiers au tribunal par une requête pour que le violeur soit condamné».

Pour rappel, les audiences qui ont abouti aux jugements rendus par le tribunal de grande instance de l’Ituri ont été également appuyés financièrement par le cabinet de la conseillère du chef de l’Etat en charge de lutte contre les violences sexuelles, Jeanine Mabunda Lioko.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)