Démembrement de la Province Orientale: les régies financières trainent les pieds

Centre ville de Kisangani

Les régies financières de la Province Orientale traînent à fournir leurs états des lieux à la commission qui étudie les modalités de démembrement de la Province Orientale tel que prévu dans la constitution, s’est plaint lundi 22 juin Lwambo Lwanemba, le président de cette commission.

Certains responsables des régies financières sont réticents parce qu’ils assimilent les demandes de la commission de démembrement à un contrôle financier. Ce qui n’est pas le cas, affirme Lwambo Lwanemba. Sa commission travaille plutôt pour assurer une meilleure répartition des ressources financières et humaines pour le découpage territorial, explique-t-il.
En attendant, il a déployé d’autres équipes de sa commission à l’intérieur de la Province Orientale.
«Si on n’arrivait pas à présenter notre rapport avant la fermeture de l’Assemblée de la Province Orientale, le vice-Premier ministre de l’Intérieur prendra des dispositions nécessaires pour qu’une session extraordinaire soit convoquée », a poursuivi le président de la Commission de démembrement de la Province Orientale.
Des responsables des régies financières contactés disent attendre l’aval de leurs chefs pour mettre à la disposition de la commission de démembrement les données qu’elle cherche.
Lwamba Lwanemba avait indiqué que sa commission va «faire la contre-valeur des bâtiments en monnaie locale et voir dans quelle mesure ces avoirs seront repartis aux autres provinces [nouvelles] qui ont droit à ce patrimoine».
Avec le découpage territorial prévu, l’actuelle Province Orientale donnera lieu à quatre nouvelles provinces: Haut-Uele, Bas-Uele, Tshopo et Ituri.​

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner