Le Katanga officiellement démembré en quatre nouvelles provinces

Carte représentant le nouveau découpage de la RDC

Le Katanga est officiellement démembré en quatre nouvelles provinces, à savoir: le Tanganyika, le Haut-Lomami, le Lualaba et le Haut-Katanga. L’Assemblée provinciale a pris acte du rapport déposé par la commission chargée du démembrement de cette province au cours d’une session extraordinaire tenue, jeudi 16 juillet, à Lubumbashi.

Tous les députés, même ceux à tendance fédéralistes, ont salué cette nouvelle configuration ont appelé la population au calme et à la cohésion.

« Nous prônons le fédéralisme et l’état fédéré du Katanga ne peut pas exister sans province. Pour nous, c’est une grande joie », se sont-ils exprimés.

Certains élus se disent désormais avoir le regard tourné vers le développement de nouvelles provinces.

« Bien sur ça fait des douleurs puisque on s’était habitués. Mais cette fois, il faudrait aussi penser comment redresser les choses. Voir de quelles manières il faudrait développer de nouvelles provinces », ont-ils déclaré.

Pour d’autres, l’Assemblée provinciale aura été une véritable école au cours de leur mandat.

Ceux de la nouvelle province du Haut-Lomami estiment que même si cette entité n’a pas tous les moyens pour décoller, il a des potentialités intellectuelles.

« C’est difficile mais on doit toujours commencer », ont-ils affirmé.

Dans une brève présentation du rapport sur l’état des lieux de la Province,  le président de la Commission chargée du démembrement est resté peu bavard au sujet des actifs et passifs de la province. Il a  expliqué que tout est contenu dans le rapport de 640 pages déposé à l’Assemblée provinciale.

A l’occasion, le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel  Kyungu wa Kumwanza, a plaidé pour le respect de la constitution sur la gestion des actifs de l’ex-province du Katanga.

«La province a ainsi reçu globalement 6% au lieu de 40% de rétrocession. C’est une infraction constitutionnelle. N’ayez pas peur d’avoir de nouvelles provinces dès lors que vous allez vous battre pour récupérer ce que le pouvoir central nous doit. Nous n’envoulons pas aux nouvelles provinces mais nous avons obéi à une loi qu’on ne doit pas violer», a-t-il indiqué.

A (re) Lire: RDC : les nouvelles provinces doivent gérer leurs recettes, selon le ministère de l’Intérieur

Ainsi, Gabriel Kyungu a invité les Katangais à rester unis malgré ce découpage:

«On a découpé l’administration du Katanga mais non la katanganité, ni les Katangais».

Le président de l’Assemblée provinciale du Katanga a par ailleurs invité les députés, appelés à rejoindre leurs nouvelles provinces, à tout faire pour les rendre prospères.
En mars dernier, Gabriel Kyngu avait exhorté les Katangais à l’harmonie, à la paix ainsi qu’à la cohésion au cours du processus de mise en oeuvre du découpage territorial.
Il avait également lancé une mise en garde contre tous ceux qui tenteront de créer la confusion à ce sujet pour semer le trouble au Katanga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner