Le Rwanda libère deux soldats congolais après 8 mois de captivité

Soldats rwandais et congolais suivent une escarmouche à la frontière des deux pays où au moins un militaires des FARDC a été tué le 5 novembre 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Deux militaires de la République démocratique du Congo ont été libérés, samedi 18 juillet, après huit mois de captivité au Rwanda. Ils avaient été arrêtés en décembre 2014 par les soldats rwandais le long de la frontière entre Goma et Gisenyi. D’après leurs témoignages, ils étaient dans un cachot souterrain, en subissant  la torture de tout genre, reprochés d’avoir foulé le sol rwandais en tenue militaire avec arme.

Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutaichirwa, les a accueillis à la grande barrière de Goma.

«Nous avons nos deux compatriotes suite au fait qu’il est difficile d’apprécier la ligne frontière. Ils se sont retrouvés dans le territoire voisin, au Rwanda. Et, pour nous, nous sommes adressés au Mécanisme conjoint; et, le mécanisme conjoint a fait le travail et a contacté l’autorité rwandaise, pour qu’on puisse localiser nos compatriotes. Nous sommes contents qu’ils nous soient revenus, qu’ils nous retournés sains et saufs», a souligné Feller Lutaichirwa.

Il a, à cet effet, remercié le Mécanisme conjoint mais également la coopération entre Kinshasa et Kigali, «pour que les relations puissent davantage se normaliser, et davantage être renforcées ».

Des cas d’arrestations des soldats des FARDC par les militaires rwandais sont régulièrement signalés à la frontière entre les deux pays.

A (re) Lire: Sud-Kivu : des militaires rwandais arrêtent 9 pêcheurs congolais sur le lac Kivu

Les Rwandais accusent les Congolais de traverser la frontière en tenue et arme, alors que le marquage au sol de la limite entre le Rwanda et la RDC n’est pas visible.

Pour l’instant, des bornes sont en train d’être posées, en vue de mettre fin à ce malentendu.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner