Sida : le territoire d'Aru manque de matériel pour soigner les PVV

Enfants victimes du VIH/Sida

Le territoire d’Aru dans la province d’Ituri manque de matériels CD4 et des spectrophomètres pour la prise en charge médicale de plus de deux mille personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV). Selon le secrétaire exécutif du Programme national multisectoriel de lutte contre le sida (PNMS), Dr Michel Mbuyu, qui a livré cette information dimanche 19 juillet à Bunia, le gouvernement devra remettre à son institution cent quatre-vingt mille dollars américains pour l’achat de ces matériels.

 Le compteur CD4 permet de mesurer la quantité des anticorps, et le spectrophotomètre permet de faire les examens biologiques des malades du sida, a précisé Dr Michel Mbuyu.
Selon lui, les PVV bénéficiaient des soins gratuitement à Arua, en Ouganda.
Ils éprouvent actuellement des difficultés pour se rendre dans cette ville, après la fermeture de la frontière par l’Ouganda.
« Les PVV qui bénéficient de la prise en charge médicale et nutritionnelle en Ouganda sont chassées suite au conflit à la frontière. Pour quitter la RDC aller en Ouganda, il faut le visa, il faut le transport, et il faut le logement aussi sur place  en Ouganda, donc ça coûte beaucoup, c’est le problème que les PVV rencontrent », a déclaré Dr Michel Mbuyu.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner