Sud-Kivu: 6 assassinats en un mois dans la Ruzizi, selon la Nouvelle société civile

Caisses des explosifs et des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) de Sange et ses environs, au Sud-Kivu, a déploré lundi 20 juillet la persistance de cas d’assassinats dans la plaine de la Ruzizi. Selon Bernard Kadogo, six cas d’assassinats ont été enregistrés en un mois, dont le plus récent date de samedi dernier à Bwegera. Ces assassinats sont aussi enregistrés à Sange, Rukobero, Namijembwe et Rushima, à plus de 70 km au sud de Bukavu.

Les cas d’assassinats déplorés dans la plaine de la Ruzizi sont l’œuvre d’hommes armés non identifiés.

Selon le coordonnateur de la NSCC dans la plaine de la Ruzizi, samedi dernier, un homme a été tué par des inconnus armés à Bwegera.

Bernard Kadogo explique que la victime rentrait chez lui vers 20 heures.

Un autre cas d’assassinat est celui  d’un berger, il y a une semaine, à Namijembwe, à plus de 12 km au sud-est de la cité de Sange.

La même source rapporte l’assassinat d’un quinquagénaire deux semaines plus tôt à Sange centre.

Enfin, des  sources administratives du groupement de Kigoma, affirment que le chef de  la localité de Rukobero a été abattu dans sa résidence il y a trois semaines par une bande d’inconnus armés.

Lire aussi sur radiookapi.net

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner