RDC: les pétroliers annoncent la baisse des prix à la pompe

1 litre d’essence se négocie entre 800fc à 1000fc à Moanda en République Démocratique du Congo, en mai 2013. ©Don John Bompengo

Le prix du litre de carburant va bientôt baisser d’environ 6% à la pompe à la suite d’un accord conclu, mercredi 22 juillet à Lubumbashi, entre le ministre de l’Economie et les pétroliers de Kinshasa, de l’ex-Katanga, de l’ex-Province Orientale, du Nord et Sud-Kivu. La nouvelle nomenclature de prix des produits pétroliers sera publiée dans un arrêté du ministre de l’Economie nationale.

 Cette baisse sera effective sur toute l’étendue nationale, selon des sources proches des pétroliers congolais.
«Nous avons abouti à des résultats satisfaisant et le prix à la pompe va baisser de plus au moins 90 FC le litre sur l’essence comme sur  le gasoil. Nous allons partir de plus au moins 1440 à 1350 FC en essence et 1340 en gasoil», a déclaré Patrick Muland, porte-parole des pétroliers de l’ex-Katanga.
Cet accord a été trouvé, après que les pétroliers de l’ex-Katanga avaient déclenché,  il y a un mois, un mouvement de grève pour dénoncer la publication de la structure des prix par le ministère de l’Economie au mois de mai dernier.

A (re) Lire: Lubumbashi: les opérateurs pétroliers en grève

Patrick Muland a également signalé que la baisse à la pompe aura comme conséquence la baisse du poids de la fiscalité que les pétroliers congolais supportent à l’importation.

«Cette baisse se situe à plus au moins 144 dollars le mètre cube sur l’essence et plus au moins 80 dollars le mètre cube sur le gasoil», a poursuivi le porte-parole des pétroliers de l’ex-Katanga.
Les présidents des pétroliers de Kinshasa, de Kisangani, de Bukavu et de Goma ont pris part à ces négociations.
Ces opérateurs pétroliers ont remercié le gouvernement congolais pour son implication dans la signature de cet accord.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner