Haut-Lomami: 7 morts à la suite d'une bagarre à Kanonga

Bagarre entre deux jeunes sans demeure fixe le 14/08/2014 au centre ville de Kinshasa devant le siège de la Monusco. Radio Okapi/Photo John Bompengo

Sept personnes ont trouvé la mort à l’issue d’une rixe, survenue jeudi 23 juillet, entre des habitants du village Kebange et ceux du village Kanonga, en territoire de Bukama (Haut-Lomami). C’était au cours d’une descente punitive que les habitants de Kebange ont organisé à Kanonga pour se venger d’un certain Mulemba qui aurait brûlé leurs habitations et  commis d’autres exactions.

D’après l’ONG «Institut Congolais de formation et d’alphabétisation pour la promotion des droits humains», basée dans la cité de Luena, depuis quelques semaines, le nommé Mulemba sème une véritable terreur dans le village Kebange.

Cette structure signale également que le nommé Mulemba  est de la famille régnante du village Kanonga.

A la tête d’une vingtaine de jeunes  hommes drogués et qui auraient trempé dans des fétiches, Mulemba est accusé d’avoir érigé des barrières sur la voie menant vers la cité de Luena pour rançonner des passants.

Dans leur razzia, la bande à Mulemba aurait ravi des motos aux pêcheurs et confisqué leurs poissons. Ceux qui n’avaient rien à donner étaient passés à tabac.

Cette ONG ainsi que d’autres sources de la contrée confirment qu’il y a une semaine, Mulemba et son groupe ont incendié une vingtaine de maisons au village Kebange.

C’est ce qui a poussé des villageois de Kebange, victimes de cet acte, d’effectuer cette expédition punitive dans le village Kanonga de Mulemba.

Pour sa part, le commandant de la police de Bukama qui ne confirme pas encore l’information indique avoir donné l’ordre au commandant de la police de Luena et Katala de neutraliser Mulemba et sa bande qui sont en cavale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner