Tshopo: plus de 70 femmes soignées de la fistule

Une vue aérienne de la ville de Kisangani.

Plus de soixante-dix femmes souffrant de fistule ont subi des interventions chirurgicales depuis vendredi dernier à l’hôpital général de référence d’Ubundu, territoire situé à 125 km au Sud de Kisangani. Ces femmes sont venues des plusieurs localités de la Tshopo, de la province voisine du Bas-Uélé et même de Lubutu, au Maniema.

Les soins sont prodigués gratuitement par une équipe de chirurgiens dirigés par le Dr Léon Mubikay dans le cadre d’un projet du ministère de la santé financé par la Coopération britannique (DFID) et mis en œuvre par la Caritas développement/Kisangani.

Les chirurgiens venus de Kinshasa pour soigner ces fistules sont assistés par leurs collègues de Banalia, Bengamisa, Buta, Lubutu et Ubundu. Ces derniers accompagnés de leurs anesthésistes bénéficient en même temps d’une formation appropriée pour assurer à l’avenir, ces genres d’interventions chirurgicales.

Selon Dr Aimé Lukusa, responsable du projet, les malades bénéficieront également d’une enveloppe qui leur permettra de se réinsérer dans la société car la plupart d’entre elles ont perdu leur mariage ou sont rejetées par leurs communautés.

Près de cent trente autre femmes sont programmées pour les mêmes soins d’ici la fin de cette semaine.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner