Kinshasa : plusieurs familles victimes de cambriolage à Selembao

La maison communale de Selembao le 18/03/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Plusieurs familles ont été victimes de cambriolage depuis une semaine au quartier Ngafani dans la commune de Selembao. Un notable du quartier et un habitant ont déclaré, mercredi 4 août, que des bandits armés s’introduisent dans des maisons tard la nuit pour voler et violer des mineurs. Ces criminels ont échoué lundi dernier de cambrioler une maison sur avenue Manenga, quartier Ngafani, grâce à une prompte intervention de la police.

«Ils sont une équipe de plus de 8. Ils opèrent avec des moellons et cassent les murs [des maisons], au cas où ils n’arriveraient pas à casser les portes. Dès qu’ils parviennent à entrer, ils disent qu’ils sont venus chercher de l’argent. Dès qu’on leur donne de l’argent, ils récupèrent tous les biens importants de la maison. Mais ils violent aussi les mineurs », a expliqué un notable du quartier Ngafani.

Les habitants de ce quartier disent vivre cette situation depuis plus d’une semaine. En dehors de l’intervention exceptionnelle de lundi, la plupart des habitants affirment que la police vient toujours tard quand les criminels ont déjà commis leurs forfaits.

« La police intervient mais cette intervention est très tardive. Et quand bien même ils arrivent pendant que l’opération se fait, ils tirent en l’air à plus de 200 mètres parce qu’ils ne savent pas arriver là-bas. Et les armes des criminels sont des armes plus puissantes que celles utilisées par la police. Dès qu’ils tirent pour intimider, même la police ne sait pas avancer », a affirmé le même notable.

De son côté, le commissaire de la police de la ville de Kinshasa, le général Célestin Kanyama, affirme être au courant de la situation qui prévaut au quartier Ngafani.

Les dispositions sont prises pour que tous ces bandits armés soient mis hors d’état de nuire, assure-t-il.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner