RDC: Bahati Lukwebo en justice contre le patron de CAA

Uu Airbus de la Compagnie africaine d’aviation (CAA).Photo Okapi.

Le ministre de l’Economie nationale, Modeste Bahati Lukwebo a déposé une plainte, mardi 4 août, contre le patron de la Compagnie africaine d’aviation (CAA), David Blattner, au Parquet général de la République. Il  poursuit le numéro un de la CAA pour imputations dommageables et calomnie dans une affaire de la grille tarifaire des billets d’avion.

Dans une correspondance datée du 23 juillet dernier, avec copie réservée au président de la République, au Premier ministre et aux présidents de deux chambres du Parlement, David Blattner avait accusé Modeste Bahati de vouloir augmenter les prix des billets d’avion  alors que sa compagnie les veut à la baisse.

Allégation qui a frustré le ministre de l’Economie, selon son directeur de cabinet-adjoint, Guylain Malere:

«M. Blattner, en copiant toutes les hautes autorités du pays, a accusé gratuitement le ministre Bahati d’avoir revu à la hausse le prix du billet d’avion. Et donc, le ministre était étonné parce qu’un ministre agit officiellement par voie d’arrêté surtout en matières de fixation de tarifs. Et donc, le ministre Bahati à ce jour, n’a pris aucune décision sur cette matière et il se retrouve devant une accusation grave comme celle-ci. Le ministre a donc estimé que nous sommes là en face d’une situation avérée d’imputation dommageable ou de diffamation. C’est le parquet qui va donner la qualification exacte ».

L’affaire remonte au 3 juillet dernier avec la convocation, par le ministre de l’Economie, d’une réunion de la commission tarifaire en vue de lutter contre le bradage des tarifs des services aériens observé sur le réseau tarifaire.

Les experts des ministères de l’Economie et des Transports et Voies de communication ainsi que les délégués de Fly CAA, Blue Sky et Congo Airways avaient pris part à cette réunion.

A (re) Lire: La CAA a augmenté le prix du billet d’avion sur la ligne Kinshasa-Kindu

La commission avait recommandé le 10 juillet dernier, à l’issue de ses travaux, que le minimum du Prix au kilomètre transporté (PKT) soit fixé à 0,18 cents et le maximum à 0,24 contrairement au PKT de 0,32 cents appliqué par Fly CAA dans son monopole de fait.

Le PV de cette commission avait été signé par toutes les parties, sauf Fly CAA.

Mais dans sa lettre, indique le directeur de cabinet-adjoint au ministère de l’Economie, le patron de Fly CAA prétend vouloir le minimum du PKT à 0,11 cents et accuse Modeste Bahati de s’y opposer.

Les experts du ministère de l’Economie accusent par ailleurs Fly CAA de proposer ce tarif pour faire disparaître ses concurrents qui, selon eux, vont travailler dans la perte.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner